MOUVEMENT A MAUZAC

Aller en bas

MOUVEMENT A MAUZAC

Message  magali83 le Sam 17 Jan - 21:55

Dernières infos : Grogne à Mauzac
Posté par Mussipont le 16-01-2009 (32 lectures)
COUP DE SEMONCE A LA PRISON DE MAUZAC

Le mouvement de blocage est plutôt bon enfant. Il faut avouer qu'hier matin vers 10 h 30, les agents du centre de détention de Mauzac étaient quasiment assurés d'avoir obtenu gain de cause. Une trentaine d'entre eux, qui n'étaient pas en service (les agents n'ont pas le droit de grève) s'étaient réunis devant les portes de l'établissement à l'appel du syndicat Force ouvrière rejoint par la CGT et l'Ufap.

Les raisons de leur grogne ? « Le 7 janvier dernier, nous avions réussi à annuler le départ de deux agents réquisitionnés pour renforcer la maison d'arrêt d'Agen », explique Frédéric Cavazzolli, représentant FO. « Le 12 janvier, cette fois, ce sont dix agents qui étaient réquisitionnés pour se rendre à Agen, et devaient s'y relayer jusqu'à la mi-mars. Et ce sans suivre la procédure habituelle. Autrement dit, d'ordinaire, nous étions sollicités et cela se faisait sur la base du volontariat avec une prime. Là ce n'était pas le cas. » Le représentant régional de FO, Thierry Dumonteil, renchérit : « Nous sommes donc réintervenus auprès de notre direction régionale pour proposer des solutions alternatives, comme l'utilisation des surveillants de Mont-de-Marsan, en congés exceptionnels pour les raisons que l'on sait. (1)»








Le représentant régional ajoute que devant l'inertie de leur hiérarchie, ils ont décidé de passer à l'action. « Depuis, le directeur local de Mauzac est revenu en paroles sur sa décision, mais nous attendons qu'il nous le confirme lors de l'entretien que nous devons avoir avec lui. »

Mouvement levé

À l'issue de cet entretien hier à 11 heures, Frédéric Cavazzolli confirmait. « Le directeur nous a assuré l'annulation pure et simple de ces réquisitions. Il s'est engagé à faire respecter la procédure. » Satisfaction donc côté syndical, où l'on voulait semble t-il indiquer à l'administration pénitentiaire, de manière claire, que les agents ne laisseraient pas grignoter peu à peu leurs acquis. Eux qui déclarent déjà subir le manque de six agents. Ils sont actuellement 120 gardiens présents pour 360 détenus. Le mouvement a donc été levé en fin de matinée.

Pour les personnels, ces réquisitions ont marqué le cap supplémentaire à ne pas franchir pour ne pas dégrader un environnement de travail jusque-là plutôt convenable si l'on compare à d'autres centres de détention. « Pour preuve, nous avons ici le plus faible taux d'absentéisme. »

Les représentants syndicaux ont également annoncé avoir obtenu de leur direction que les futures unités de vie familiales (UVF), qui permettent aux détenus de recevoir leur famille, ne seraient pas mises en place sans l'arrivée prévue de trois agents supplémentaires. Sollicitée sur ce mouvement des agents de Mauzac, l'administration pénitentiaire ne s'est pas exprimée.

(1)Le tout nouveau centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan avait été evacué le 28 décembre dernier suite à une panne électrique majeure

Auteur : Christine Lamaison http://www.sudouest.com/dordogne/actualite/article/475343/mil/4045718.html?L=0%3Dc9afbff81f&cHash=889bbcc58c
avatar
magali83
Adhérent
Adhérent

Nombre de messages : 151
Age : 40
Localisation : TOULON- LA FARLEDE
Emploi/fonction : Surveillante
Date d'inscription : 13/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum